Homepage

Besoin d'aide maintenant ?

Entame une conversation confidentielle avec une personne réelle en qui tu
peux avoir confiance. Disponible du lundi au samedi de 09H à 20H.

C’est quoi le VIH/SIDA ?

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est le virus responsable d’une infection chronique évoluant vers le sida, en l’absence d’un traitement antirétroviral. Lorsque le VIH pénètre dans le corps, il détruit les cellules (lymphocytes CD4) de défense, qui permettent à l’organisme de se défendre contre les microbes. Lorsque le nombre de CD4 diminue, le système immunitaire s’affaiblit et devient moins efficace. Des maladies graves, dites « maladies opportunistes », peuvent se développer. Quand une personne présente une ou plusieurs maladies de ce type, on dit que la personne est en phase sida, soit les stades ultimes de l’infection au VIH.

Quels sont les modes de
transmission du VIH ?

Le VIH se transmet par le sang, le sperme, le liquide pré-éjaculatoire, les sécrétions vaginales et le lait maternel. Les activités à risque élevé de transmission du VIH sont :
1. Les rapports sexuels (sexe anal, vaginal ou buccal) sans préservatifs avec un partenaire séropositif qui ne suit aucun traitement ARV (antirétroviraux). Cela inclut le partage des jouets sexuels sans préservatif.
2. Le partage d’aiguilles et de matériel d’injection (seringues).
3. La grossesse ou l’allaitement où la transmission se fait de la mère séropositive qui ne suit aucun traitement ARV à l’enfant.

Quels sont les symptômes ?

Le VIH peut être présent dans l’organisme pendant des années avant la manifestation de symptômes. Ceux-ci se présentent sous des formes diverses : fièvre, sueurs nocturnes, perte de poids importante, diarrhée persistante, fatigue intense et inexplicable, toux ou éruptions cutanées. Ces symptômes peuvent se résorber mais la personne vit toujours avec le VIH. Attention, ils ne sont pas systématiques et peuvent varier d’une personne à l’autre.

Le dépistage du VIH est le seul moyen de savoir si tu es infecté.e par le VIH ou pas !

La prévention combinée

Aujourd’hui, il existe plusieurs moyens de te protéger du VIH en fonction de ta situation, de tes besoins, de tes pratiques ou de ton mode de vie.

Comment ça marche ?

Le préservatif

Pour te protéger du VIH et des infections sexuellement transmissibles, le seul moyen incontournable est de bien utiliser le préservatif.

Le dépistage

Savoir si tu es séropositif.ive (infecté.e par le VIH) ou séronégatif.tive (non infecté.e par le VIH) te permet de mieux adapter tes pratiques et habitudes. Si tu es positif.tive, tu peux débuter le traitement le plus tôt possible et conserver une espérance et une bonne qualité de vie comme n’importe qui. Connaître ton statut sérologique te permet aussi de protéger les autres en empêchant la transmission du virus.

La PrEP

La prophylaxie pré-exposition (PreP) est un médicament qui se prend en continu ou à la demande avant une exposition au VIH. La PrEP permet aux personnes séronégatives d’éviter d’être infectées par le VIH même si elles sont en contact avec le virus.

La PEP

La prophylaxie post-exposition est un traitement d’urgence qui se prend après une exposition au VIH afin d’éviter l’infection. Il doit être commencé le plus tôt possible, de préférence moins de quatre heures et au plus tard dans les 48 heures après un risque de transmission du VIH. Attention, le traitement n’aura aucun effet s’il est pris après les 48 heures.

Ce traitement dure 28 jours. Il est très efficace dès lors qu’il est pris correctement pendant toute sa durée.

Le traitement comme outil de prévention

Le traitement antirétroviral comme prévention signifie qu’une personne vivant avec le VIH ne transmet plus le virus. Pour cela, elle doit suivre un traitement efficace qu’elle observe de manière sérieuse et présenter une charge indétectable depuis six mois.

Le traitement antirétroviral bloque le virus et l’empêche de se multiplier. Du coup, la charge virale baisse progressivement jusqu’à ce qu’elle ne soit plus détectée lors d’un test. La charge virale est donc indétectable et ainsi intransmissible, c’est-à-dire trop basse pour pouvoir contaminer d’autres personnes en cas d’exposition.

Aujourd’hui, le traitement peut non seulement améliorer la qualité et l’espérance de vie d’une personne vivant avec le VIH mais peut aussi être un moyen de prévention très efficace.

Où se faire dépister ?

Trouve un lieu de dépistage proche de chez toi.

Nord

Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital

Pamplemousses

Port-Louis

PILS, Nou Vi La

Rue St Georges, Port-Louis

DCCI – Volcy Pougnet Community Health Centre

Rue Volcy Pougnet, Port-Louis

Centre

Queen Elizabeth Hospital

Candos Quatre-Bornes

AILES

Les loges de Mangalkhan, Floréal

Parapli ROUZ

7 rue, Msgr Leen, Beau-Bassin

Collectif Urgence Toxida (CUT)

SSR Road, Quatre-Bornes

Ouest

Dr. Yves Cantin Community Hospital

Rivière-Noire

Sud

Mahebourg Hospital

Souillac Hospital

Jawaharlal-Nehru Hospital

Rose-Belle

Est

Dr Bruno Cheong Hospital

Flacq

Peut-on me refuser un travail ?

L’article 16 de la Constitution protège tous les citoyens mauriciens contre les discriminations. De plus, l’Equal Opportunity Act protège les citoyens contre les divers types de discriminations et dispose de divers mécanismes pour assurer la protection contre les discriminations.

Que faire en cas de discrimination ?
À qui s’adresser ?

L’Equal Opportunity Commission

En faisant une plainte (en ligne, lettre, sur place) dans un délai ne dépassant pas un an suivant l’incident.

Equal Opportunities Commission, 1st floor Belmont House, Intendance Street, Port-Louis
Tel : 201 35 02
Fax : 2013408
Email : [email protected]

National Human Rights Commission

Faire la plainte en ligne ou par écrit en décrivant la violation du droit subi. La plainte doit être faite dans un délai de deux ans suivant l’incident.

Equal Opportunities Commission, 1st floor Belmont House, Intendance Street, Port-Louis
Tel : 201 35 02
Fax : 2013408
Email : [email protected]

La sexualité

Le sexe est une activité agréable pour le corps et l’esprit. Pour ce faire, il est important que les deux parties consentent à ces relations intimes. Que signifie ce terme ? Comment avoir des rapports sexuels sûrs ? Quels sont les modes de contraception disponibles ? Voici les réponses à tes questions.

LIRE
La consommation de substances psychoactives (drogues)

En consommant des produits psychoactifs, tu t’exposes à des risques physiques, émotionnels et sociaux. Il importe donc d’en être conscient. Ceux qui choisissent malgré tout de consommer des drogues peuvent réduire les risques qu’ils encourent en adoptant les bonnes pratiques résumées ici. Dans ce dossier, tu trouveras également des informations sur le programme de substitution à la méthadone destiné aux personnes dépendantes aux opiacés.

LIRE
Infections sexuellement transmissibles (IST)

Avoir des rapports intimes non protégés t’expose aux infections sexuellement transmissibles. Celles-ci te fragilisent et te rendent vulnérable à d’autres maladies et au VIH. Symptômes, traitement et dépistage… Nous te disons tout sur la syphilis, la gonorrhée, la chlamydia, l’herpès génital, l’hépatite C et les papillomavirus humains.

LIRE

Téléchargez

gratuitement notre

brochure d'information